La formation des chômeurs facilite l'accès à l'emploi mais pour une courte durée

  • A
  • A
La formation des chômeurs facilite l'accès à l'emploi mais pour une courte durée
Partagez sur :

Dans plus de la moitié des cas, le contrat trouvé n'excède pas six mois...

Alors que François Hollande souhaite réformer le système de la formation professionnelle afin de l'orienter en priorité vers les chômeurs, une étude publiée par Pôle Emploi fait le point sur le devenir de ceux ayant suivi une formation prescrite par ses soins. Bilan 2012 : six mois après, moins d'un bénéficiaire sur deux est en emploi (45,5%) contre 50,1% un an plus tôt. En outre, la part des chômeurs qui a retrouvé un emploi durable parmi ceux en poste un semestre après la formation, a chuté de 73,9% en 2011 à 68,8% en 2012. Les CDI ne concernent que trois contrats sur dix. Accès à l'emploi facilité  La formation a toutefois permis aux bénéficiaires de renouer avec le marché du travail puisqu'ils étaient l'an dernier 69,4% à avoir exercé au moins une activité au cours des six mois ayant suivi l'apprentissage contre 68% en 2011 et 65,4% en 2010. Or, "le passé professionnel a une influence certaine sur la capacité à se reclasser. Quand le peu d'expérience professionnelle paraît être un frein majeur, la diversité des expériences s'avère au contraire être le meilleur atout vers le retour à l'emploi", souligne Pôle Emploi. Une loi avant la fin de l'année En mars dernier, François Hollande a promis une réforme de la formation professionnelle et de l'apprentissage sur les publics les plus exposés à savoir, les jeunes et les chômeurs. Il souhaite que désormais la formation soit proposée à un chômeur sur deux, dans les deux mois suivant la perte de son emploi. D'après les chiffres 2010 de l'INSEE, sur les 31,5 milliards d'euros alloués à la formation, seulement 3,9 milliards d'euros étaient à destination des demandeurs d'emplois (12%).