La durée de recherche d'emploi s'allonge pour les jeunes diplômés

  • A
  • A
La durée de recherche d'emploi s'allonge pour les jeunes diplômés
Partagez sur :

Le nombre moyen de CV envoyés est également en nette progression...

Le marché du travail se tend pour les juniors... La part de ceux en poste a reculé par rapport à janvier 2013, pour s'établir à 51% (-4 points) alors que celle des diplômés en recherche d'emploi est passée de 45% à 49%, selon la troisième édition du baromètre de l'humeur des jeunes sortis de l'école depuis moins de trois ans, réalisé par l'Ifop pour le cabinet Deloitte. Plus de CV, toujours plus de recherches Dans ce contexte, la durée de recherche d'emploi s'allonge : " les jeunes diplômés ont en moyenne débuté leurs démarches il y a près de 6 mois (22 semaines), soit une hausse de 7 semaines par rapport à 2013", souligne l'institut de sondage. De même, le nombre de CV envoyés est de plus en plus important, puisqu'il s'est établi en moyenne à 27 contre seulement 16 l'an dernier... Au final, les opportunités sont rares, les jeunes à la recherche d'un emploi ayant obtenu trois entretiens au cours de leur période de recherche. "Ce sont les jeunes diplômés en recherche d'emploi issus de licence et 3e cycle universitaire qui se trouvent le plus fragilisés, 1 sur 2 indiquant n'avoir eu aucun entretien", précisent les auteurs de l'étude. Peu d'annonces et manque d'expérience ... Dans leur quête d'un emploi, les principaux obstacles cités par les jeunes diplômés sont la raréfaction des annonces (56% ne trouvent pas d'annonces qui correspondent à leur profil), ainsi que le manque d'expérience professionnelle (considéré par 50% comme le principal obstacle à leur candidature), "ce qui atteste du cercle vicieux rendant la première marche de l'insertion professionnelle difficile à gravir", souligne Deloitte. Viennent ensuite l'absence de réponse de la part des recruteurs (48%), et le manque de réseau et relations professionnelles (43%).