La déclaration du 'AAA' est déjà dans le marché, pour Oudéa

  • A
  • A
La déclaration du 'AAA' est déjà dans le marché, pour Oudéa
Partagez sur :

Le PDG de la Société générale estime que les banques n'achèteront pas de la dette souveraine des Etats européens...

Frédéric Oudéa, le PDG de la Société Générale estime ce vendredi dans 'Les Echos' que "les banques n'ont pas vocation à investir dans la dette souveraine à long terme, les acheteurs naturels sont plutôt les assureurs et les investisseurs institutionnels". Dans un entretien accordé au quotidien financier, le patron de la banque rouge et noire ajoute que "les banques françaises vont gérer leurs stocks de dettes souveraines de façon responsable mais ne peuvent pas se substituer aux investisseurs finaux". Sur le dossier probable perte du triple français, Frédréric Oudéa estime qu'une "telle dégradation est déjà dans le marché". Le PDG de la Socgen juge par ailleurs que l'opération exceptionnelle de refinancement des banques à trois ans réalisée en décembre par la Banque centrale européenne "apporte un vrai confort et écarte le risque d'un "credit crunch" brutal et violent". Le patron de la SG confirme par ailleurs ses ambitions dans la banque de financement et d'investissement qui vient d'être restructurée. "L'ambition de la Société Générale reste d'être un des grands acteurs de ces métiers de la zone euro. C'est un des piliers du modèle de banque universelle du Groupe".