La croissance française attendue au point mort au premier trimestre

  • A
  • A
La croissance française attendue au point mort au premier trimestre
Partagez sur :

La Banque de France table sur une stabilité du PIB pour les trois premiers mois de l'année alors qu'elle était nulle au dernier trimestre 2011.

La croissance française est bel et bien en panne... La Banque de France table sur une stabilité du PIB au premier trimestre, d'après une estimation intitiale publiée ce mercredi. Au quatrième trimestre 2011, l'expansion française avait nulle. Dans sa note de conjoncture, la BdF souligne une "très légère progression de la production et des commande et une quasi-stabilité du taux d'utilisation des capacités de production" dans l'industrie où l'indicateur synthétique est ressorti à 96 en janvier, stable par rapport au mois de décembre. La Banque de Frace estime par ailleurs que l'activité sera stable à court terme. En ce qui concerne les services, l'indicateur synthétique se replie légèrement à 93 en janvier après 92 en décembre, ce qui témoigne d'un ralentissement de l'activité qui devrait rester stable dans les mois à venir. A titre de comparaison, l'INSEE vise une légère récession pour ce début d'année (-0,1%) avant une légère reprise sur les trois mois suivants (+0,1%), d'après ses dernières prévisions datant du mois de décembre.