La crise ne fait pas baisser le nombre des "super riches"

  • A
  • A
La crise ne fait pas baisser le nombre des "super riches"
Partagez sur :

180.000 personnes dans le monde affichent un patrimoine d'au moins 23 millions d'euros...

La crise économique et financière n'a pas freiné l'ascension des "super riches". En 2012, ils étaient 180.000 dans le monde, à la tête d'un patrimoine d'au moins 23 millions d'euros. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à 2011, d'après les chiffres publiés par le spécialiste de l'immobilier Knight Frank. Ces grosses fortunes affichent un patrimoine cumulé de 20.000 milliards d'euros soit 432 milliards supplémentaires en un an. +50% d'ici 2020 Les opportunités existent donc toujours, estime Knight Frank, qui croit même que le nombre des ces grandes fortunes devraient croître de 50% d'ici 2020. Pourtant, les difficultés économiques, et la volatilité observée sur les marchés ont eu un impact. En Asie notamment, où la richesse cumulée des "super-riches" a légèrement reculé. "Le bilan contrasté de l'immobilier et des marchés action a entraîné une baisse de la richesse", estime le cabinet. Etats-Unis en tête Dans le détail, les Etats-Unis affichent toujours le nombre le plus important de "super riches", avec 65.579 personnes au dessus des 23 millions d'euros de patrimoine. L'Europe arrive deuxième (54.170) et l'Asie complète le podium (43.726). Suivent le Moyen-Orient (4.675), l'Asie du sud-est (3.967) et l'Afrique (2.488).