La crise n'entame pas l'appétit des Français pour internet et les téléphones

  • A
  • A
La crise n'entame pas l'appétit des Français pour internet et les téléphones
Partagez sur :

Les consommateurs surveillent leur budget, mais pas quand il s'agit de tablette ou de smartphone...

Les Français n'ont définitivement pas le moral, selon le Credoc : "90 % de nos concitoyens pensent que le niveau de vie de l'ensemble des Français a diminué depuis dix ans (+8 points par rapport à 2012)", note le centre de recherche dans un rapport publié mardi. Plus de la moitié (59%) anticipent que leurs propres conditions de vie vont se détériorer dans les cinq prochaines années, soit un bond de 20 points cette année, et 76% craignent que le chômage augmente encore (+7 points en un an). Entre 2007 et 2012, le pouvoir d'achat des Français a reculé de 2,6% rappelle le Credoc, qui note au passage qu'ils ont rogné sur plusieurs postes de dépenses... mais pas sur le budget alloué aux technologies et télécoms. "Les équipements en ordinateur, téléphone fixe, téléphone mobile, tablette tactile ainsi que les abonnements internet, téléphonie et télévision sont en nette progression", écrivent les auteurs de cette étude. Le taux d'équipement en hausse Le nombre de tablettes tactiles a bondi, avec un taux d'équipement qui est passé chez les Français de 8% à 17% en un an. Désormais, la part des "plus de 12 ans" à posséder un ordinateur à domicile, avec un accès à internet est supérieure à 80%. Côté téléphones, 89% des Français ont un portable, en hausse de un point, et 39% ont un smartphone (contre 17% en 2011). Les Français sont particulièrement friands de ces produits : "depuis deux ans, le taux d'équipement des ménages a progressé de +8 points en France, contre seulement +3 points en Suède ou au Danemark, +2 points en Finlande, +6 points en Grande-Bretagne et en Belgique", détaille le Credoc. L'hexagone se place ainsi au 6ème rang des pays européens dans l'équipement des ménages en connexion à Internet à domicile. Plus de temps mort ? Car internet est désormais partout, et les Français semblent ne plus pouvoir s'en passer. Le Credoc a ainsi interrogé les consommateurs sur leur attitude au cours des "temps morts", dans les transports en commun par exemple. "49% de la population envoient des SMS ou des courriels lorsqu'ils patientent, 48% écoutent de la musique, 47% téléphonent, 26% naviguent sur Internet, 20% jouent à des jeux électroniques et 11% regardent des vidéos", selon cette étude, avec des choix différents selon la tranche d'âge. Le Credoc met également en lumière le go�"t prononcé des internautes pour la multiplication des écrans. "Lorsqu'ils regardent la télévision, 48% de nos concitoyens envoient parallèlement des SMS ou des courriels, 45% téléphonent, 38% naviguent sur internet, 22% participent à des réseaux sociaux, 18% jouent à des jeux vidéos et 16% font des achats en ligne", détaille le centre de recherche.