La CRE penche pour GDF Suez dans l'appel d'offre sur l'éolien en mer

  • A
  • A
La CRE penche pour GDF Suez dans l'appel d'offre sur l'éolien en mer
Partagez sur :

Le régulateur aurait livré ses préconisations au gouvernement...

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) penche pour GDF Suez dans l'appel d'offre sur l'éolien en mer... D'après les informations du 'Figaro' et des 'Echos', le régulateur aurait livré ses préconisations au gouvernement. Et c'est le consortium emmené par le groupe, aux côtés d'Areva, qui aurait ses faveurs pour la construction et l'exploitation d'éoliennes en mer au large du Tréport, en Seine-Maritime et de Noirmoutier, en Vendée. EDF perdant ? Un choix qui se ferait donc au dépens d'EDF, l'autre candidat à ce chantier qui représente au total 1.000 mégawatts (MW), et prévoit la mise en place d'un maximum de 166 éoliennes au large du Tréport et des îles d'Yeu et de Noirmoutier. Après Alstom "Fin mars-début avril, c'était l'échéance retenue par le précédent gouvernement pour rendre son verdict dans le cadre du second appel d'offres", rappelle 'Le Figaro'. Le premier appel avait été décroché en grande partie au printemps 2012 par le consortium emmené par EDF et Alstom. Il avait remporté trois champs d'éoliennes sur les cinq mis aux enchères, un quatrième ayant été attribué à l'espagnol Iberdrola et Areva.