La consommation des ménages a stagné cet été

  • A
  • A
La consommation des ménages a stagné cet été
Partagez sur :

Après avoir progressé de +0,4% en juillet, les dépenses de consommation des ménages français ont reculé de -0,4% en ao�"t, indique l'INSEE ce vendredi. Elles ont ainsi retrouvé leur niveau du mois de juin. Rebond des achats automobiles en juillet  Bonne nouvelle pour le secteur automobile, les achats en biens durables ont grimpé de +0,7% en juillet dopés par les dépenses en véhicules (+0,9%). Ils ont cependant reculé de 0,3% en ao�"t (-0,7% pour les véhicules). De même, les dépenses en biens alimentaires sont reparties en juillet (+0,7 %) avant de reculer en ao�"t (-0,7%). Hausse des dépenses en carburant en juillet L'Institut national de la statistique fait également remarquer une hausse des dépenses d'énergie en juillet (+0,2%) principalement imputable aux achats de carburants. A cette période, les prix à la pompe ont en effet progressé dans le sillage de la remontée des cours de brut, sur fonds de tensions en Egypte et en Syrie notamment. En ao�"t, les dépenses en énergie ont reculé, "ce qui traduit le retour à un niveau normal pour la saison des dépenses en gaz et électricité", note l'Insee.