La condamnation de Total confirmée dans le dossier de l'Erika

  • A
  • A
La condamnation de Total confirmée dans le dossier de l'Erika
Partagez sur :

Le groupe pétrolier est jugé coupable et responsable de la pollution maritime survenue en décembre 1999...

La justice a confirmé ce mardi la condamnation de Total dans le dossier de l'Erika, pour "pollution maritime", après le naufrage du pétrolier en novembre 1999. Dans le volet pénal, Total avait écopé de la plus grosse sanction, avec une amende de 375.000 euros. La Cour de cassation a par ailleurs décidé d'alourdir la peine du groupe pétrolier au civil, en l'estimant responsable de cette catastrophe. Une décision qui valide les dommages et intérêts déjà payés par le groupe, soit plus de 200 millions d'euros. 20.000 tonnes de fioul La plus haute juridiction française a par ailleurs confirmé la condamnation de Rina, l'organisme de contrôle maritime italien qui a donné son certificat de navigabilité au navire (175.000 euros d'amende), de Giuseppe Savarese, ex-propriétaire italien de l'Erika, et Antonio Pollara, l'ancien gestionnaire italien (75.000 euros d'amende chacun). Le navire, vieux de près de 25 ans, avait sombré au cours d'une tempête, déversant 20.000 tonnes de fioul sur quelque 400 kilomètres de côtes bretonnes.