La Chine et le Japon boudent le dollar pour leurs échanges

  • A
  • A
La Chine et le Japon boudent le dollar pour leurs échanges
Partagez sur :

La chine et le Japon ont signé un accord pour encourager leurs monnaies respectives dans les échanges bilatéraux...

Le Yuan chinois grignote petit à petit la suprématie du Dollar américain ! Bien que le billet vert reste la monnaie de référence mondiale, la Chine, devenue deuxième puissance économique mondiale, entend accroître progressivement l'influence de sa monnaie, le Yuan (ou "renminbi"). Ce dernier est promu activement en tant qu'alternative au Dollar, en priorité sur les marchés asiatiques. Pékin a ainsi signé hier avec le Japon une série d'accords à forte portée symbolique : les deux plus grandes économies asiatiques (et 2ème et 3ème PIB mondiaux derrière les Etats-Unis) sont convenus d'encourager le règlement de leurs échanges bilatéraux en Yuans chinois ou en Yens japonais plutôt qu'en dollars américains. De plus, le Japon a indiqué qu'il allait acheter dès 2012 des obligations libellées en yuans, sans doute pour des montants modestes pour commencer, afin de diversifier ses réserves de change. Tokyo, qui s'est aussi rallié il y a quelques semaines au projet d'accord de libre-échange Trans-Pacific Partnership (TPP) piloté par les Etats-Unis dans la région Asie Pacifique, a néanmoins intérêt à se rapprocher de son voisin chinois, qui est aussi son principal partenaire économique. Actuellement, environ 60% des transactions commerciales entre la Chine et le Japon se font en Dollars américains, et le montant de ces échanges a presque triplé en 10 ans pour atteindre 26.500 milliards de yens (340 milliards de dollars) en 2010... Quant à la Chine, elle profite du fait que sa monnaie ne soit pas encore convertible internationalement (son cours est fixé chaque jour par la Banque centrale chinoise) pour multiplier les accords bilatéraux dans la région Asie (Hong Kong, pays de l'Asean) ou d'autres pays émergents comme le Brésil ou le Nigéria, pour l'utilisation du Yuan comme monnaie d'échange. Ainsi, en deux ans, l'usage du Yuan est passé de 1% des transactions mondiales à 8%... Le Yuan cote actuellement 6,3330 Yuans pour un Dollar, en hausse de 4,3% depuis le début de l'année. Les autorités chinoises, accusées régulièrement par les Etats-Unis de maintenir artificiellement leur monnaie à un niveau trop élevé, réagissent par une politique très progressive d'appréciation. A chaque réunion internationale, ils rappellent qu'ils entendent maîtriser seuls le rythme de la hausse du Yuan, qu'ils lient à la transition en cours de l'économie chinoise d'un modèle purement exportateur vers un modèle plus axé sur la consommation intérieure.