La CFDT veut exclure la section SeaFrance

  • A
  • A
La CFDT veut exclure la section SeaFrance
Partagez sur :

Le bureau national du syndicat doit se réunir jeudi pour trancher...

Le bureau national de la CFDT tranchera jeudi sur le cas de la section SeaFrance... Invité dimanche du Grand Jury Europe 1, 'Le Parisien' et iTélé, François Chérèque a une nouvelle fois désavoué les délégués de la compagnie maritime placée il y a quelques jours en liquidation judiciaire, en évoquant sa "honte". Il porte en effet de "forts soupçons de malversations". "Il y avait une présomption d'innocence, maintenant il y a des faits qui sont concrets", a-t-il déclaré. Le secrétaire général de la CFDT s'appuie sur un rapport de la Cour des comptes, qui met en avant le monopole des recrutements par le syndicat majoritaire, les avantages octroyés à ses délégués et son "emprise" sur la direction de l'époque. La CFDT, qui a désavoué le projet de reprise prôné par la CFDT Maritime Nord, conseille aux salariés de SeaFrance de rejoindre la section CFDT de la société Louis Dreyfus Armateur. LDA a confirmé la semaine dernière son intention de relancer une activité transmanche sur la ligne autrefois assurée par SeaFrance, sans reprendre ses bateaux mais en employant 300 ex-salariés, sur les 800 de la compagnie.