La BCE prête à s'engager de "manière constructive" dans l'application de la taxe Tobin

  • A
  • A
La BCE prête à s'engager de "manière constructive" dans l'application de la taxe Tobin
Partagez sur :

Elle veut veiller à ce que la taxe n'ait pas d'impact négatif sur la stabilité financière de la région...

La Banque centrale européenne est prête à contribuer à la bonne mise en oeuvre de la taxe sur les transactions financières, dite 'Tobin'. "Nous sommes prêts à nous engager de manière constructive avec les gouvernements et la Commission européenne afin de veiller à ce que la taxe n'ait pas d'impact négatif sur la stabilité financière", a ainsi confié Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE au 'Financial Times'. Inquiétudes de la BCE Le quotidien économique note que jusqu'ici la BCE a refusé de s'exprimer publiquement sur ce projet, mais "le fait de 's'engager de manière constructive' dans la conception de la taxe suggère qu'en privé, elle a de profondes réserves quant à son impact sur les marchés financiers et l'économie réelle", écrit-il. En outre, elle s'inquiète des conséquences d'une telle mesure sur le taux "repo", mis en place par les banques centrales. Inquiétude également soulevée par la Fédération bancaire française dans un communiqué publiée en avril dernier. Avec la TTF " les activités de marché et de refinancement bancaire seraient fortement affectées par la pénalisation ou par l'arrêt des activités de prêt-emprunt de titres ("repo") qui sont une des principales sources de financement et de la gestion de la liquidité à court terme. Ceci conduirait les banques à accroître le recours à la liquidité de la Banque Centrale Européenne", expliquait-elle. 30 à 35 milliards d'euros de recettes Pour mémoire, le projet de la Commission européenne, adopté par 11 pays prévoit de taxer à partir de 2014 les actions et les obligations à hauteur de 0,1%, et celles sur les produits dérivés à 0,01%. Elle devrait générer des recettes de l'ordre de 30 à 35 milliards d'euros par an et s'appliquera dans 85% des cas à opérations entre établissements financiers.