La BCE prête à activer son programme de rachats d'obligations

  • A
  • A
La BCE prête à activer son programme de rachats d'obligations
Partagez sur :

La demande de l'Espagne se fait toujours attendre...

Comme prévu, la Banque centrale européenne a laissé jeudi son principal taux directeur inchangé à 0,75%, après avoir annoncé le mois dernier le lancement d'un vaste programme de rachat de dettes à court terme, toujours inactif pour le moment, l'Espagne n'ayant formulé aucune demande officielle... L'annonce du programme de rachat a rassuré les marchés Si le programme n'est toujours pas activé, l'annonce a aidé "à apaiser de telles tensions (sur les marchés financiers) ces dernières semaines, atténuant de ce fait les craintes de concrétisation de scénarios catastrophes", a indiqué le gouverneur de la BCE, Mario Draghi, lors de la traditionnelle conférence de presse qui a suivi la décision de politique monétaire. Pour définitivement convaincre les investisseurs, il va cependant falloir passer à l'action. Mario Draghi a ainsi indirectement pressé l'Espagne d'agir :"les OMT ("Outright monetary transactions") n'interviendront pas tant qu'un programme donné est en phase d'examen et seront mobilisées après cette période d'examen, une fois qu'on se sera assuré de la conformité du programme". Inflation au dessus de 2% en 2012 "En raison de prix de l'énergie élevés et d'un alourdissement de la fiscalité indirecte dans certains pays de la zone euro, les taux d'inflation resteront sans doute au-dessus de 2% tout au long de 2012", a encore déclaré Mario Draghi. L'objectif de la Banque centrale est de maintenir l'indice des prix juste en dessous du seuil des 2%. Mario Draghi a rappelé que ce mandat serait "strictement respecté", les prix "retomberont en dessous de ce niveau (2%) dans le courant de l'année prochaine", a-t-il assuré.