La BCE confirme que les taux resteront bas pour une période étendue

  • A
  • A
La BCE confirme que les taux resteront bas pour une période étendue
Partagez sur :

La Banque Centrale Européenne a laissé inchangé son principal taux directeur...

La Banque Centrale Européenne a laissé inchangé, à la mi-journée, son principal taux directeur, le taux de refi à 0,5%, conformément à ce que prévoyaient 61 des 62 économistes interrogés par Bloomberg. La facilité de prêt marginal reste à 1% et la facilité de dépôt à 0,5%. Le gouverneur Mario Draghi a démarré la traditionnelle conférence de présentation de la décision peu après 14h30. Le patron de la BCE a fait savoir que les taux resteront bas pour une période étendue. Le conseil des gouverneurs s'attend à ce que les taux directeurs de la BCE restent au niveau actuel ou à un niveau inférieur et ce pendant une période prolongée, a-t-il déclaré. C'est bien la première fois que le conseil des gouverneurs s'engage de cette façon, a poursuivi Draghi, en réponse à la question d'un journaliste l'interrogeant sur une ligne directrice claire, dans la lignée des déclarations du nouveau gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, un peu plus tôt. Chômage des jeunes Côté économique, le tableau brossé reste prudent, même si le conseil des gouverneurs de la BCE pense que l'amélioration sur les marchés financiers va finir par profiter à l'économie réelle peu à peu. Cependant, les risques pesant sur l'économie sont toujours orientés vers la baisse. Sur le plan inflationniste, pas de risque, avec des anticipations toujours bien ancrées à moyen terme. Mario Draghi a par ailleurs salué les initiatives prises par le Conseil européen des 27 et 28 juin dernier, dans les domaines de la lutte contre le chômage des jeunes et des investissements et du financement des PME. La mise en place de ces recommandations est cruciale pour alimenter une reprise durable dans la zone euro, a-t-il ajouté, rappelant l'importance de viser la compétitivité et les capacités d'ajustement sur le marché des produits et du travail pour l'économie européenne. Il a enfin une nouvelle fois appelé de ses voeux une mise en place rapide de l'union bancaire et économique.