La Banque postale fait le ménage dans ses comptes courants

  • A
  • A
La Banque postale fait le ménage dans ses comptes courants
Partagez sur :

L'établissement menace de prélever 35 euros aux clients qui n'ont pas effectué d'opération l'année dernière...

La Banque postale lance un ultimatum aux clients dont le compte est resté inactif en 2011... L'établissement leur a adressé un courrier pour les prévenir que 35 euros leurs seraient prélevés, d'ici quelques semaines. "Nous vous informons que des frais de tenue de compte pour inactivité seront désormais facturés. Ces frais s'élèvent à 35 euros et seront perçus en juin 2012", écrit la banque dans un courrier que dévoile 'Le Parisien'. Une solution néanmoins : le message précise qu'il est possible de "demander la clôture gratuite de ce compte par courrier à votre centre financier avant la perception de ces frais". Les clients de la Banque postale ne payaient jusqu'ici que 3,40 euros chaque année pour les frais de compte, qui passeront d'ailleurs à 3,80 euros en juin. L'avertissement adressé par courrier a suscité une vague de protestations, puisque l'Association des usagers des banques (Afub) indique au quotidien avoir reçu 200 plaintes écrites. De quoi faire reculer l'établissement, qui a évoqué une "erreur" auprès du 'Parisien'. "La facturation de ces comptes inactifs ne s'appliquera concrètement que dans un an. Les sommes seront réclamées en 2013 s'il ne se passe rien d'ici là", a expliqué un porte-parole de la banque jaune. Selon lui, il est d'ailleurs "peu probable que le tarif que nous pratiquerons à ce moment-là soit de 35 euros"...