La Banque de France table sur une hausse de 0,1% du PIB au 2e trimestre

  • A
  • A
La Banque de France table sur une hausse de 0,1% du PIB au 2e trimestre
Partagez sur :

Comme pour le 1er trimestre...

C'est mercredi que l'Insee publiera ses chiffres pour la croissance de l'économie française au 1er trimestre. La Banque de France prévoit une progression de 0,1% du produit intérieur brut pour les trois premiers mois de l'année. Elle a aussi publié sa première estimation pour le deuxième trimestre ce lundi, et table là aussi sur une hausse de 0,1%. Dans son enquête mensuelle de conjoncture d'avril la Banque de France fait état d'une hausse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 94, et d'une stabilité de celui des services, à 93. Les deux se situent en-dessous de leur moyenne de long terme, fixée à 100. Carnets de commande trop faibles Selon les chefs d'entreprise interrogés par la Banque de France, la production industrielle a progressé le mois dernier dans la plupart des grands secteurs, en particulier le matériel de transport, et les livraisons ont été plus soutenues. Le taux d'utilisation des capacités de production a rebondi de 0,6 point par rapport au mois de mars pour atteindre 75,9%. "Mais les carnets de commandes restent insuffisamment garnis en dépit d'un frémissement de la demande", indique la banque centrale, qui ajoute que, pour les chefs d'entreprise, "l'activité devrait légèrement baisser en mai". Dans les services, l'activité est restée stable, avec un rebond du travail temporaire compensé par le recul de l'hébergement-restauration et des autres activités qui pâtissent des conditions météorologiques. Les effectifs des entreprises se sont repliés légèrement et une quasi-stabilité de l'activité est attendue en mai. Les économistes interrogés par Reuters anticipent une contraction de 0,2% du produit intérieur brut sur la période janvier-mars, qui interviendrait après celle de 0,3% enregistrée au dernier trimestre 2012, et une stagnation au deuxième trimestre.