La Banque de France table sur un PIB à +0,4% au quatrième trimestre

  • A
  • A
La Banque de France table sur un PIB à +0,4% au quatrième trimestre
Partagez sur :

Les chefs d'entreprises ont signalé une reprise de l'activité dans l'industrie et dans les services...

La Banque de France table sur une croissance de 0,4% pour le trimestre en cours, a-t-elle indiqué ce mardi matin. Cette première estimation est identique à celle de l'Insee. Dans sa dernière note de conjoncture, publiée début octobre, l'institut national de la statistique anticipait en effet une stagnation du PIB pour le troisième trimestre après son bond inattendu du deuxième (+0,5%) et avant un redémarrage au quatrième (+0,4%). Progression de l'activité La banque a aussi fait part ce matin d'un indice de confiance des affaires de 99 en octobre dans l'industrie, après 97 en septembre et une stabilité dans les services, à 93. "En octobre, la production industrielle progresse dans la plupart des secteurs, notamment la chimie, la pharmacie et l'aéronautique (...) L'activité progresse dans les services, notamment dans l'information-communication et le travail temporaire ; les transports rebondissent", souligne la Banque de France. Dans les deux secteurs, les chefs d'entreprise estiment que ce rebond va se poursuivre dans les prochains mois. "Reprise en cours" Pour 2013, le gouvernement table sur un PIB à +0,1%  avant un rebond à +0,9% en 2014. La Commission européenne se montre un peu plus optimiste pour cette année (+0,2%). "Nous sommes en train de retrouver le chemin d'une croissance potentielle plus forte", a déclaré mardi dernier, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Entre-temps, Standard & Poor's a dégradé la note souveraine de la France de "AA+" à "AA", en l'assortissant d'une perspective "stable". En outre, l'agence de notation estime que la faible croissance de l'Hexagone limite la capacité du gouvernement à redresser ses comptes publics.