La Banque de France revoit en hausse sa prévision de croissance pour le T2

  • A
  • A
La Banque de France revoit en hausse sa prévision de croissance pour le T2
Partagez sur :

L'économie française devrait croître de 0,2% contre +0,1% prévus auparavant...

La Banque de France a révélé ce lundi sa troisième estimation pour le PIB français au deuxième trimestre : selon elle, l'économie française devrait croître de 0,2% contre +0,1% prévus auparavant. La BdF se montre donc un peu plus optimiste : son enquête mensuelle fait apparaître une hausse de deux points de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 96, et une hausse d'un point de celui des services, à 90, les deux se situant en-dessous de leur moyenne de long terme (100). Les chefs d'entreprise interrogés par la Banque de France estiment que la production industrielle a rebondi après un léger fléchissement le mois précédent, la plupart des secteurs repartant à la hausse. Le matériel de transport hors automobile et la pharmacie progressent notamment. Trésoreries stables Le rythme des entrées de commandes augmente du fait d'un renforcement de la demande étrangère, toujours selon la BdF, mais les carnets sont toujours jugés insuffisants sauf dans le matériel de transport hors automobile. Les stocks restent maîtrisés et les trésoreries sont stables. Les chefs d'entreprise prévoient une poursuite de la hausse de l'activité en juillet, ajoute la BdF. Dans les services, l'activité progresse légèrement. La hausse du travail temporaire et des services informatiques compense le recul du transport, de l'hébergement-restauration et des services aux ménages, précise la BdF. Les effectifs cessent de se contracter, les trésoreries tendent à se redresser et les chefs d'entreprise prévoient un rebond de l'activité en juillet.