La Banque de France prévoit un recul du PIB de 0,1% au T3

  • A
  • A
La Banque de France prévoit un recul du PIB de 0,1% au T3
Partagez sur :

Alors que l'Insee attend une légère hausse de 0,1% sur la période...

La Banque de France table sur une contraction de l'économie française de 0,1% au troisième trimestre. Il s'agit d'une première estimation dans le cadre de son enquête de conjoncture de juillet. L'établissement évoque par ailleurs un recul (-1 point) de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie le mois dernier. Il s'établit à 90, comme dans les services (90 après 91, chiffre révisé en juin). La Banque de France souligne que l'activité industrielle s'est légèrement repliée le mois dernier "en raison de la baisse enregistrée notamment dans l'industrie automobile et le textile". Le taux d'utilisation des capacités de production a légèrement fléchi à 76,9 contre 77,2 en juin. Il reste sous son niveau moyen de longue période. Contraste avec les chiffres de l'Insee Les carnets de commandes se sont contractés et les stocks de produits finis se situent un peu au-dessus du niveau désiré parles entreprises interrogées, alors que les prix sont restés stables. L'enquête de la Banque de France montre par ailleurs que "les perspectives pour les prochains mois se dirigent vers un léger tassement de l'activité." La prévision de PIB de la Banque de France pour le troisième trimestre, qui s'établit donc à -0,1%, contraste avec les perspectives plus optimistes de l'Insee. Fin juin, l'institut indiquait en effet attendre sur la période une croissance de l'économie de 0,1%.