"La baisse des taux de la BCE n'aura pas d'impact réel sur l'économie", selon Markit

  • A
  • A
"La baisse des taux de la BCE n'aura pas d'impact réel sur l'économie", selon Markit
Partagez sur :

L'activité s'est fortement contractée en avril dans les quatre principales économies de la régions...

La semaine dernière, la Banque centrale européenne a abaissé son principal taux directeur de 0,75% à 0,5%, ce qui constitue un plus bas historique. La BCE espère ainsi faciliter le crédit aux entreprises et aux ménages pour relancer l'activité en zone euro. "Compte tenu de l'intensité de la contraction actuelle, on peut toutefois douter qu'une simple baisse de 25 points de base, opérée sur des taux  déjà faibles, puisse avoir un impact réel sur l'économie", redoute Chris Williamson, économiste chez Markit Economis. Zone euro : une contraction de 0,5% au deuxième trimestre Si l'activité globale se redresse légèrement dans la région au mois d'avril, l'indice PMI s'établissant à 46.9 après 46.5 en mars, Markit Economics craint une contraction du PIB comprise entre 0,4% et 0,5% au deuxième trimestre, le repli de l'activité touchant les quatre plus grands pays de la région, y compris l'Allemagne. En France, la contraction est même plus marquée qu'en Italie, avec un indice PMI à 44.3 contre 46.6 chez nos voisins transalpins...