L'UMIH dénonce les pratiques des centrales de réservation en ligne

  • A
  • A
L'UMIH dénonce les pratiques des centrales de réservation en ligne
Partagez sur :

Les professionnels de l'hôtellerie estiment que ces sites internet détiennent une position dominante sur le marché et en abusent...

Les professionnels de l'hôtellerie pointent du doigt les pratiques employées par les centrales de réservation en ligne. L'UMIH et la CPIH ont annoncé dans un communiqué avoir saisi l'Autorité de la concurrence afin qu'elle constate le comportement déloyal de certaines d'entre-elles, et plus particulièrement de 'Booking.com', 'Expedia' et 'HRS'. "Les principales plateformes de réservation en ligne détiennent une position dominante collective sur le marché français (...) et elles en abusent en soumettant les hôteliers à des conditions contractuelles qui rompent l'équilibre des relations commerciales", déplorent les deux organisations. Encadrer la pratique Si ces derniers reconnaissent que les centrales de réservation sont désormais indispensables à leur profession, internet étant devenu leur principal canal de distribution, ils réclament un encadrement de leurs pratiques. L'UMIH et la CPIH pointent du doigt la hausse continue des commissions qui leur sont réclamées et qui peuvent parfois s'élever jusqu'à 30%, mais aussi le manque de visibilité des sites d'hôtellerie. Les centrales de réservation utilisent en effet "des techniques de référencement et d'achats d'espaces publicitaires pour figurer en tête de liste des moteurs de recherche comme Google". Les professionnels dénoncent également le durcissement des clauses réclamées par les OTA et qu'ils "ne sont pas en mesure de refuser"..