L'UFC Que Choisir salue les mesures du projet de loi Duflot

  • A
  • A
L'UFC Que Choisir salue les mesures du projet de loi Duflot
Partagez sur :

Il répond en plusieurs points aux attentes des associations...

L'UFC Que Choisir salue "les avancées pour le consommateur" du second volet du projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), présenté ce mercredi en Conseil des ministres par Cécile Duflot. Des mesures positives Il répond en plusieurs points aux attentes de l'association, notamment en ce qui concerne l'instauration d'un plafond pour les frais d'agences versés par les locataires. Désormais, le texte prévoit que seuls l'état des lieux et la rédaction du bail soient à la charge du locataire, partagés avec le bailleur. L'UFC Que Choisir, qui a régulièrement pointé du doigt les frais opaques des syndicats de copropriété, reconnaît par ailleurs les mesures positives du texte visant à mettre un terme à cette pratique. Le texte prévoit que les frais particuliers facturés par les syndics soient déterminés par décret et qu'ils aient l'obligation de fonctionner en compte séparé sans dispense possible. Cela offre notamment une sécurité juridique en cas de défaillance. "Il s'agit des deux principales mesures réclamées depuis plusieurs années par les associations de consommateurs", se félicite l'UFC. "�? noter enfin des mesures tout à fait salutaires concernant les marchands de sommeil qui spéculent sur la misère en louant à prix indécent des logements insalubres", conclut-elle...