L'UFC Que Choisir propose la TVA sociétale plutôt que la TVA sociale

  • A
  • A
L'UFC Que Choisir propose la TVA sociétale plutôt que la TVA sociale
Partagez sur :

Seuls les produits nocifs et luxueux seraient soumis à une TVA plus importante.

L'idée de taxer la consommation n'est pas mauvaise selon l'UFC Que choisir mais elle ne doit pas prendre la forme de la TVA Sociale. L'association estime que l'impôt tel que présenté par le gouvernement serait un coup de massue supplémentaire pour les Français, après le relèvement du taux réduit de la TVA de 5,5% à 7%. L'UFC que Choisir estime que l'impact d'une telle mesure sur l'emploi serait limité ne générant qu'entre 22.000 et 35.000 créations de postes. Elle ajoute que cette mesure pénaliserait les ménages modestes qui ne pourraient, à long terme, puiser dans leur épargne. L'association propose donc une autre formule qu'elle a par ailleurs déjà soumise aux candidats à l'élection présidentielle. Elle suggère de mettre en place une TVA "sociétale", qui modulerait les taux de TVA "en fonction de l'intérêt sanitaire ou écologique des produits". "En renchérissant les seuls produits nocifs, de pur confort ou luxueux, la TVA sociétale permettrait de concilier objectifs de redressement des comptes publics, politique de l'emploi et consommation responsable", explique l'UFC Que Choisir.