L'UFC Que Choisir épingle les grandes surfaces sur le crédit renouvelable

  • A
  • A
L'UFC Que Choisir épingle les grandes surfaces sur le crédit renouvelable
Partagez sur :

L'association de consommateurs a décidé de porter plainte...

L'UFC Que Choisir a mené son enquête dans les grands magasin et sur internet, un an après l'adoption de la loi Lagarde sur le crédit à la consommation... Et le verdict de l'association est sans appel : "Faisant fi de la loi, les grandes surfaces restent les supermarchés du crédit renouvelable", écrit-elle dans un communiqué. L'UFC a donc décidé de lancer une action en justice, pour non respect de cette loi. "Pour l'exemple, cinq associations locales ont déposé plainte pour défaut d'offre alternative contre des magasins des groupes Carrefour, But, Fly, Cora ; la Fédération a fait de même auprès du TGI de Paris contre Sofinco, Financo, Cetelem, Cofidiset Cofinoga", indique l'association. Elle a par ailleurs saisi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) "pour que la loi Lagarde soit respectée et les infractions sanctionnées". Visiblement très remontée, elle déplore que "la fabrique de malendettement continue de tourner à plein régime". Au niveau local, elle lance un appel aux parlementaires, réclamant "l'interdiction de la vente de crédit renouvelable sur le lieu de vente ; la déliaison totale entre carte de fidélité et crédit renouvelable ; la vérification de la solvabilité corroborée par des pièces justificatives à partir de 1.000 euros empruntés ; sans oublier l'interdiction du démarchage en matière de crédit"...