L'UFC Que Choisir dévoile son offre de gaz à prix réduit

  • A
  • A
L'UFC Que Choisir dévoile son offre de gaz à prix réduit
Partagez sur :

L'association, qui s'associé à la société Lampiris, promet au moins 13% d'économies...

Des prix du gaz inférieurs d'au moins 13% aux tarifs réglementés de l'opérateur historique GDF Suez. Comme annoncé lundi par Europe 1, l'association UFC-Que Choisir se mobilise contre la hausse des tarifs de l'énergie et va proposer aux consommateurs un changement collectif de fournisseur. Lancé dans la nuit de lundi à mardi, le site gazmoinscherensemble.fr", leur propose de se tourner vers la concurrence pour alléger leur facture. 13% minimum d'économies Après avoir lancé un appel d'offres exigeant, l'association indique que seul un fournisseur national, sur les sept présents en France, "a fait le pari de la concurrence au service des consommateurs". Il s'agit de la société Lampiris, présente en France depuis 2010. L'UFC indique qu'elle a "fait une offre tarifaire initiale attractive : 13% minimum d'économies par rapport au tarif réglementé du kWh d'octobre, soit, pour une consommation annuelle moyenne de 17 000 kWh, une économie comprise entre 124 et 132 euros selon la zone tarifaire de l'abonné". Les consommateurs séduits par cette offre devront être suffisamment importants pour mettre en place une souscription collective, chapeautée par l'UFC. Le jour J, tous les inscrits basculeront en même temps et "plus il y aura d'inscrits, plus l'offre finale sera attractive financièrement : l'UFC-Que Choisir entend ainsi créer un véritable pouvoir de marché des consommateurs", écrit l'association dans un communiqué publié mardi. Sans engagement Les consommateurs intéressés pourront s'inscrire jusqu'au 25 novembre, et selon leur nombre, l'offre finale sera dévoilée le 26 novembre. "Sur la base de l'offre finale et au vu de leur profil de consommation, une proposition tarifaire personnalisée sera adressée, à compter du 7 décembre, à l'ensemble des inscrits qui seront libres de l'accepter ou non d'ici le 31 janvier 2014. Il importe de souligner que l'inscription préalable est totalement gratuite et sans engagement", détaille l'association. Il s'agit d'une première du genre en France, avec pour objectif de "dynamiser la concurrence sclérosée sur le marché du gaz". L'association a suivi le modèle d'autres collectifs de défense des consommateurs, qui ont initié le même type de fronde en Belgique ou en Grande-Bretagne. Dans ce pays, 36.000 personnes avaient changé d'opérateur au même moment.