L'UFC Que Choisir dénonce un tarif social de l'internet trop élevé

  • A
  • A
L'UFC Que Choisir dénonce un tarif social de l'internet trop élevé
Partagez sur :

L'association de consommateurs réclame un tarif de 10 euros pour les plus démunis contre 20 euros proposé par le gouvernement...

Le tarif social de l'internet destiné aux ménages les plus fragiles et qui devrait avoisiner les 20 euros par mois (téléphone et internet haut débit) est encore trop élevé, estime l'association de consommateurs UFC Que Choisir dans un communiqué publié ce mercredi. Le gouvernement doit soumettre une convention aux principaux opérateurs le 13 septembre prochain afin d'instaurer ce principe. "Nous mettrons en place dans les prochains jours le tarif social de l'Internet, soit 20 euros par mois pour le téléphone et l'Internet haut débit, plus 3 euros par mois pour une box", a confié cette semaine Eric Besson dans une interview accordée au journal 'Le Figaro'. Or, l'UFC Que Choisir considère que "pour être vraiment accessible, il serait nécessaire que le prix du tarif social Internet n'excède pas 10 euros". L'association propose donc que "les opérateurs calibrent des offres d'accès à 20 euros qui contiendraient, au minimum, un internet haut débit complet, des appels illimités sur tous les fixes de France. Pour les plus démunis, ces offres seraient associées à une subvention du service universel, comme celle disponible pour les lignes fixes, afin d'aboutir à un prix final de 10 euros". Elle regrette par ailleurs que les concertations ne prennent pas en compte l'avis des consommateurs eux-mêmes. En conséquence, l'UFC Que Choisir demande "au gouvernement de suspendre les discussions avec les seuls opérateurs et d'ouvrir une réelle concertation sur le tarif social Internet incluant les associations de consommateurs mais aussi le régulateur des télécoms (Arcep, ndlr)".