L'UE dépose un recours auprès de l'OMC contre l'Argentine

  • A
  • A
L'UE dépose un recours auprès de l'OMC contre l'Argentine
Partagez sur :

Bruxelles pointe du doigt les restrictions à l'importation appliquées par le pays...

L'Union Européenne a introduit un recours auprès de l'Organisation mondiale du commerce contre les restrictions à l'importation appliquées par l'Argentine, indique Bruxelles ce vendredi. Parmi les restrictions imposées, la Commission cite "le régime de licences d'importation de l'Argentine" qui contraint notamment les entreprises à équilibrer leurs produits importés par des exportations. Le pays réclame par ailleurs des licences pour des centaines de produits, ce qui entraîne des retards de livraison. Les conditions ainsi imposées portent "gravement préjudice aux entreprises de l'UE car elles nuisent à l'emploi et à notre économie dans son ensemble", estime le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht. La demande de consultations constitue une première étape dans le système de règlement des différends de l'OMC qui offre la possibilité aux deux parties de trouver une solution à l'amiable dans un délai de deux mois. Dans le cas contraire, l'Union européenne pourra demander la création d'un groupe spécial de l'OMC pour statuer sur la légalité des mesures prises par l'Argentine.