L'or pris dans une spirale baissière violente

  • A
  • A
L'or pris dans une spirale baissière violente
Partagez sur :

Le cours du métal précieux s'effondre !

Du jamais vu ou presque pour le métal jaune... Considéré jusqu'à il y a peu comme la valeur refuge par excellence, l'or est entré la semaine dernière dans une spirale baissière pour le moins violente. Après avoir reculé de 6,2% la semaine passée, soit la plus forte baisse depuis décembre 2011, le métal précieux s'effondre actuellement de 6,4% dans les échanges électroniques sur le Comex à New York à 1.405 dollars, au plus bas depuis l'été 2011. Depuis le début de l'année, l'once affiche désormais un repli de près de 15% ! Effet de contagion ? En plus des inquiétudes liées à un éventuel durcissement des politiques ultra-accommodantes des grandes banques centrales, Fed en tête, l'or est également victime des craintes de ventes massives de la part de pays en grande difficulté financière. Nicosie a ainsi évoqué cette possibilité la semaine dernière : en effet, si Chypre ne possède que 13,9 tonnes d'or, les investisseurs redoutent un effet de contagion. Le Portugal ou l'Espagne pourraient par exemple céder une partie de leurs réserves afin de renflouer leurs caisses. Enfin, et preuve que les investisseurs sont actuellement peu attirés par le métal, l'ETF basé sur l'or le plus important au monde, le SPDR Gold Trust, a vu ses avoirs plonger de 25 tonnes la semaine passée à 1.181,42 tonnes, soit au plus bas depuis mai 2010. "Que devons-nous faire de l'or?" "Quiconque a fait quelques achats avant cette forte baisse est probablement à la peine", affirme à Bloomberg, Donald Selkin, chez National SecuritiesCorp à New York. "La perception est que l'or n'est pas vraiment considéré comme une valeur refuge. Les gens regardent le marché boursier et ils sont stupéfaits, et il n'y a pas d'inflation. Alors, les gens se demandent : "Que devons-nous faire de l'or?"