L'opération "twist" de la Fed n'a pas rassuré les marchés asiatiques !

  • A
  • A
L'opération "twist" de la Fed n'a pas rassuré les marchés asiatiques !
Partagez sur :

La Banque centrale américaine a aussi donné hier soir une vision pessimiste de l'économie américaine

La Fed n'est pas parvenue à faire danser le "twist" aux marchés !... Dans le sillage de la chute de 2,5% du Dow Jones hier soir, l'indice Nikkei a perdu 2,1% à Tokyo ce matin à la clôture, Hong Kong plonge de plus de 4%, le Shanghai Composite perd 1,9%, Taiwan chute de 3% et Séoul lâche 3,2%. Sydney redonne 2,5%, tandis que Singapour et la Bourse de Bombay (indice BSE Sensex) perdent chacun environ 1,8%. L'annonce par la Fed d'une "opération twist", déjà fortement anticipée par les opérateurs, n'a pas permis de rassurer les marchés. La Fed va réorganiser 400 milliards de dollars de son portefeuille obligataire pour en allonger la maturité et faire baisser les taux longs dans l'espoir de stimuler l'économie. Mais la Réserve fédérale a aussi livré hier soir une vision pessimiste de l'économie américaine, parlant de "risques significatifs de dégradation des perspectives économiques". De nombreux analystes estiment que le problème des Etats-Unis reste actuellement une grave crise de confiance liée à un taux de chômage élevé (supérieur à 9%) et que des taux bas ne suffiront pas à faire redémarrer l'activité... La crainte d'une nouvelle récession aux Etats-Unis est aggravée par la crise de la dette européenne, qui se transforme chaque jour un peu plus en crise bancaire. Hier, le FMI a estimé dans un rapport que l'exposition des banques européennes aux pays de la zone Euro en difficulté atteignait 300 milliards d'euros, et a demandé au FESF (Fonds européen de stabilité financière) de participer à la recapitalisation de certaines banques... Face à ces risques accrus sur l'économie mondiale, le pétrole baisse nettement ce jeudi matin de 1,6% à 84,50$ le baril WTI, tandis que l'Euro cède 0,2% à 1,3555$ et que de nombreuses monnaie asiatiques perdent du terrain face au Dollar, dont le Won coréen et le Dollar australien, revenu en séance sous la parité de 1dollar. En Asie, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à craindre que les difficultés de la zone Euro ne poussent les banques européennes, créancières importantes des pays émergents, à s'alléger sur ces marchés afin de renforcer leurs bilans. Du côté des valeurs, aucun grand secteur n'est épargné par la baisse. Les valeurs bancaires, foncières, ainsi que les matériaux de base et les industrielles sont les plus affectés : à Hong Kong, HSBC Holdings perd 3%, les banques coréennes chutent de l'ordre de 4% (Woori Finance, Industrial Bank of Korea...), tandis que Mitsubishi UFJ perd 1,5% à Tokyo. Les foncières chinoises plongent dans la crainte de nouvelles mesures de restriction du crédit en Chine : China Resources Land perd 10%, China Overseas Land & Investment cède plus de 7% et China Vanke lâche 9%. Dans le secteur des matières premières, BHP Billiton perd 4% et Rio Tinto chute de 6,3% à Sydney, tandis que les groupes aurifères Zijin Mining (Chine) et Newcrest Mining (Australie) perdent respectivement 7% et 3%. Parmi les industrielles, Toyota recule de 1,8% et Komatsu (engins de chantiers) cède 3% à Tokyo. Enfin, Samsung Electronics cède 3% à Séoul. Parmi les rares hausses de la séance, le brasseur australien Foster's gagne 7,5% après avoir trouvé un accord sur un rachat du groupe par SABMiller, qui a accepté hier de relever son offre à 9,9 milliards de dollars australiens...