L'OCDE dévoile ses pistes pour relancer la compétitivité de la France

  • A
  • A
L'OCDE dévoile ses pistes pour relancer la compétitivité de la France
Partagez sur :

L'organisation publie jeudi un rapport, réalisé à la demande de François Hollande, qui suggère de nombreuses pistes pour relancer l'économie.

"Améliorer la compétitivité de l'économie française est indispensable pour relancer la croissance, créer des emplois et permettre aux citoyens et aux entreprises de déployer tout leur potentiel". L'OCDE publie jeudi un rapport, réalisé à la demande de François Hollande, qui suggère de nombreuses pistes pour relancer l'économie. L'OCDE note que la France affiche une productivité élevée, et qu'elle a mieux résisté à la crise que beaucoup de ses partenaires. Les auteurs de cette étude notent cependant que "la performance économique au cours des dernières décennies a été très moyenne", qu'il s'agisse du niveau de revenu par habitant, ou de la productivité du travail. "Depuis quelques années, un ajustement notable est en cours dans plusieurs pays européens qui ont accéléré l'adoption et la mise en oeuvre de réformes essentielles. Cet ajustement n'a pas encore eu lieu en France", déplore l'OCDE. Elle estime donc qu'un redressement de la compétitivité "est indispensable pour que la France bénéficie au mieux de la mondialisation des échanges et des investissements tout en préservant ses atouts, la qualité de ses services publics et les éléments les plus importants de son 'modèle social'". Booster la R&D Quels sont les remèdes de l'OCDE ? L'organisation préconise de renforcer la recherche et l'innovation, "qui sont des déterminants essentiels de la productivité et de la compétitivité". Elle note que comparés à ceux des autres acteurs mondiaux, les efforts français en matière de R-D et d'innovation apparaissent faibles, déséquilibrés et insuffisamment efficaces. Elle estime par ailleurs qu'un renforcement de la concurrence stimulerait l'innovation et permettrait d'accroître la productivité, en soutenant la croissance et l'emploi. "Malgré des progrès notables, des obstacles à la concurrence continuent de brider la croissance économique et la compétitivité des entreprises françaises dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle", écrit l'OCDE. Réforme de la fiscalité Elle estime que qu'accroître l'efficacité du secteur public et réduire la pesanteur réglementaire, en rationalisant le "millefeuille" administratif et territorial français et en simplifiant l'organisation des autorités décentralisées serait également une piste solide pour renforcer la compétitivité. Autre piste proposée : une réforme de la fiscalité, qui devrait soutenir l'emploi et l'investissement, la fiscalité sur le travail étant particulièrement élevée, ce qui, combiné avec un salaire minimum comparativement élevé pénalise particulièrement les salariés non qualifiés, et surtout les plus jeunes. La réforme du marché du travail reste quant à elle "la pierre angulaire de toute stratégie de croissance et de compétitivité en France". L'OCDE note le faible taux d'emploi des jeunes et des plus âgés, un important chômage de longue durée et une forte segmentation de ce marché.