L'ISF, même "raboté" devrait rapporter plus que prévu en 2011

  • A
  • A
L'ISF, même "raboté" devrait rapporter plus que prévu en 2011
Partagez sur :

L'entrée en vigueur complète de la réforme attendue pour 2012 devrait toutefois entraîner des pertes importantes pour les caisses de l'Etat...

L'impôt de solidarité sur la fortune devrait rapporter plus que prévu en 2011, croient savoir 'Les Echos' dans leur édition de mardi. Les recettes de l'ISF s'élèveraient ainsi à 4,2 milliards d'euros, soit 10% de plus que ce qui était initialement budgété, poursuit le quotidien économique. Une nouvelle plutôt surprenante puisque le premier volet de la réforme de l'ISF votée en juin est déjà entrée en vigueur. La première tranche de cet impôt est donc supprimée. Elle concernait 300.000 contribuables, ce qui ampute "les recettes de 400 millions dès cette année", peut-on lire dans les colonnes du journal. Mais, nuancent 'Les Echos', année après année, les recettes de l'ISF sont toujours sous-estimées. Par ailleurs, la lutte contre l'évasion fiscale s'est nettement renforcée avec la création d'une cellule de régularisation en 2009. De quoi expliquer le décalage constaté. L'entrée en vigueur complète de la réforme en 2012 va donc entraîner un manque à gagner important pour l'Etat. 'Les Echos' estiment que les recettes s'élèveront à 2,3 milliards d'euros après application du nouveau barème contre 4,1 milliards en l'absence de réforme...