L'investissement dans l'immobilier commercial européen sous pression

  • A
  • A
L'investissement dans l'immobilier commercial européen sous pression
Partagez sur :

La récession économique et des tensions accrues sur les marchés financiers pèsent sur cette activité...

L'activité d'investissement en Europe dans l'immobilier commercial a nettement pâti de la récession économique et des tensions accrues sur les marchés financiers début 2012, d'après les observations de BNP Paribas Real Estate, la division immobilier de la banque. Ainsi, entre le 1er trimestre 2011 et le 1er trimestre 2012, le volume d'investissement en locaux commerciaux a chuté de 34% dans les cinq principaux pays d'Europe de l'Ouest, mais a gagné tout de même 23 dans les neuf grandes métropoles d'Europe occidentale (Londres, Paris, Munich, Francfort, Hambourg, Berlin, Milan et Bruxelles). BNP observe en revanche une stabilité globale des rendements des locaux commerciaux haut de gamme, grâce à une hausse continue des loyers. Au sujet des centres commerciaux, malgré plusieurs projets au début de l'année, les réalisations en Europe occidentale sont nettement moins nombreuses qu'avant 2008. Le nombre de projets en cours concerne essentiellement les extensions et les rénovations des centres existants : les promoteurs restent prudents et s'adaptent aux conditions du marché. BNP Paribas Real Estate estime actuellement que les taux de rendement "prime" en France se situent à 4,38% pour les pieds d'immeuble, 4,88% pour les centres commerciaux et 6,25% pour les parcs d'activités commerciales. En France, malgré un recul de la consommation des ménages qui a des répercussions sur les ventes de détail, les analystes de BNP notent que les loyers commerciaux haut de gamme n'ont pas souffert. Les distributeurs internationaux renforcent en effet leur présence et sont toujours prêts à payer à prix d'or les meilleurs emplacements à Paris, où le loyer "prime" a atteint un sommet de 11.000 euros le mètre carré. Dans les métropoles régionales, les loyers haut de gamme sont restés stables ou ont augmenté dans certains cas, comme à Bordeaux et Marseille qui ont suscité l'intérêt marqué des distributeurs nationaux et internationaux.