L'institut de recherches DIW table sur une croissance allemande de 0,6% en 2012

  • A
  • A
L'institut de recherches DIW table sur une croissance allemande de 0,6% en 2012
Partagez sur :

Le pays va frôler la récession au premier semestre, avant de renouer avec la croissance à l'été, selon DIW.

Alors que l'Allemagne publie des chiffres records pour l'année 2011 tant en ce qui concerne l'emploi que la consommation, l'institut de recherches berlinois DIW estime que le ciel va s'assombrir en 2012, le pays s'approchant de la récession. Il prévoit une croissance annuelle de seulement 0,6% cette année puis de 2,2% en 2013. La reprise attendue pour l'année prochaine reste cependant conditionnée à une politique convaincante des dirigeants européens pour résoudre la crise de la dette, ajoutent les économistes de DIW. L'institut nuance ces perspectives peu réjouissantes en soulignant que l'économie allemande pourrait repartir de l'avant dès le second semestre avec un renforcement de la demande intérieure et des exportations. Le DIW ajoute que les effets de ce bref passage en récession n'affectera qu'à la marge le marché de l'emploi. Pour l'ensemble de la zone euro, l'institut allemand table sur une légère contraction du PIB en 2012 avant une croissance autour de 1% en 2013. Le DIW estime en effet que les décisions prises lors du dernier sommet européen de décembre (nouveau traité) vont contribuer à une plus grande stabilité de l'union monétaire. Mais, préviennent les économistes, cela ne vaut que si les décisions sont rapidement mises en oeuvre, sous peine de rencontrer une situation similaire à celle qui a suivi la chute de Lehman Brothers...