L'INSEE révise la croissance du troisième trimestre en baisse

  • A
  • A
L'INSEE révise la croissance du troisième trimestre en baisse
Partagez sur :

A +0,1% contre +0,2% en première lecture...

L'atonie de la croissance française se confirme... Après les perspectives moroses pour cette fin d'année et 2013 publiées la semaine dernière, l'INSEE a revu en baisse l'évolution du PIB au troisième trimestre, à +0,1%, après -0,1% au deuxième trimestre et contre +0,2% en première estimation... L'acquis de croissance pour l'ensemble de l'année 2012 est également revu en baisse, à +0,1% contre +0,2% jusqu'ici Consommation de services moins dynamique "Cette moindre hausse résulte de l'intégration d'informations connues depuis lors (...) la FBCF (investissement, ndlr) et la consommation de services sont globalement un peu moins dynamiques avec l'intégration des indicateurs de chiffre d'affaires sur le mois de septembre", précise l'institut national de la statistique. Des objectifs difficiles à atteindre Le gouvernement table sur une croissance de +0,3% pour cette année. De son côté, l'Insee vise pour le quatrième trimestre, une contraction du PIB de 0,2%. Avec un acquis de croissance de seulement 0,1% au terme du troisième trimestre, l'objectif semble donc difficilement atteignable... Pas d'amélioration en vue pour 2013 Même chose pour l'an prochain : alors que Bercy vise un PIB à +0,8%, les instances internationales et l'INSEE sont beaucoup moins optimistes. Le FMI, l'OCDE et la Commission européenne tablent sur une croissance de 0,3-0,4% environ, alors que l'institut national de la statistique estime que le PIB ne dépassera pas les +0,1% au premier semestre 2013.