L'inflation annuelle chinoise au plus haut depuis 7 mois en septembre

  • A
  • A
L'inflation annuelle chinoise au plus haut depuis 7 mois en septembre
Partagez sur :

Les denrées ont subi des hausses de tarifs en raison de sécheresses et d'inondations qui ont touchés plusieurs régions du pays

Le taux d'inflation annuel en Chine a atteint en septembre son plus haut niveau en sept mois, à 3,1% contre +2,9% anticipé par les analystes. L'objectif du gouvernement est de maintenir le taux en dessous de 3,5%. Les denrées ont subi des hausses de tarifs en raison de sécheresses et d'inondations qui ont touchés plusieurs régions du pays. En outre, les prix alimentaires ont augmenté de 1,5% sur un mois. Moins de marge de manoeuvre pour la banque centrale La hausse de l'inflation réduit la marge de manoeuvre de la banque centrale pour soutenir l'économie alors même que les exportations chinoises viennent d'enregistrer un recul inattendu, souligne l'agence Reuters. Peu d'analystes s'attendent toutefois à une forte hausse de l'inflation dans les mois à venir. Inflation & pays émergents Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales publié la semaine dernière, le FMI note que dans les pays émergents,"bien que le taux de croissance ait fléchi, l'inflation globale n'a pas reculé". L'institution estime que, dans ces Etats, l'inflation devrait plus ou moins stagner aux environs de 5% à 6 % au cours des deux prochaines années. "Le repli des cours des produits de base et le ralentissement de la croissance réduiront les tensions sur les prix, mais l'insuffisance des capacités et les répercussions de l'affaiblissement des taux de change compenseront dans une certaine mesure cette pression à la baisse", souligne-t-il. Pour mémoire, le FMI a abaissé ses prévisions de croissance pour Pékin à 7,6% en 2013 (-0,2%) et 7,3% en 2014 (-0,3%).