L'Europe inquiète toujours les marchés asiatiques

  • A
  • A
L'Europe inquiète toujours les marchés asiatiques
Partagez sur :

Les ministres des finances de l'Eurozone ont promis de recapitaliser les banques espagnoles le plus rapidement possible...

Les marchés asiatiques reculent de nouveau ce mardi matin, sur des replis limités à -0,2% à Tokyo, -0,10% à Hong Kong ou encore -0,3% à Shanghai, alors que Séoul perd 0,5% et Sydney 0,6% dans la zone Pacifique. Seul Singapour avance de 0,4%. Après une baisse marquée des indices américains vendredi, pénalisés par le dernier rapport mensuel de l'emploi décevant outre-Atlantique, Wall Street a limité la casse hier soir, en léger repli, dans une actualité macroéconomique plus calme. L'annonce des résultats d'Alcoa en pertes au deuxième trimestre a cependant confirmé que le contexte restait difficile en attendant l'ouverture de la saison des publications trimestrielles. Le DJIA a reculé de 0,28% à 12.736 pts, avec le S&P500 qui a perdu 0,16% à 1.352 pts, et le Nasdaq qui a cédé 0,19% à 2.931 pts... D'après les chiffres de la Fed, le crédit à la consommation aux Etats-Unis a augmenté de 17,1 Milliards de dollars en mai dernier, soit une hausse de 8% par rapport à avril. Il s'agit de la plus importante hausse depuis le mois de décembre 2011. Les analystes anticipaient en moyenne une progression de 8 Mds$. De quoi soutenir le dollar et peser un peu plus sur l'euro, à 1,2285/$ entre banques ce matin, alors que les autorités européennes ont annoncé accélérer le sauvetage des banques espagnoles pour tenter d'aider le pays à sortir de l'ornière et essayer de stopper la crise qui frappe la zone euro, a indiqué le premier ministre Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à l'issue d'une réunion marathon des ministres des finances de la région à Bruxelles. L'Eurogroupe a en effet décidé de mettre le plus vite possible à disposition de Madrid des lignes de crédit allant jusqu'à 100 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques. Les 30 premiers milliards devraient être disponibles avant la fin du mois, après une nouvelle rencontre au sommet des ministres des finances le 20 juillet pour donner la touche finale aux accords... Les fonds seront avancés selon plusieurs échéances allant jusqu'à 15 ans, mais la maturité moyenne sera de 12 ans et demi, afin de laisser à Madrid le temps de remettre de l'ordre dans ses finances... Chaque banque soutenue ainsi que l'Etat auront à respecter des obligations générales et spécifiques strictes. L'Espagne a en outre obtenu une dérogation concernant son déficit public, qu'elle devra ramener à 3% de son PIB en 2014, et non plus en 2013 comme les autres Etats Membres s'y étaient engagés, à charge pour le pays de présenter un nouveau programme budgétaire crédible. Hier, les taux de marché ont continué de se tendre dans le sud de l'Europe, à plus de 7% en Espagne, alors qu'à l'inverse, l'Agence France Trésor a pu lever 7,7 Milliards d'euros de bons du Trésor à court terme à des taux négatifs, une première dans l'histoire, illustrant encore une fois la recherche de sécurité des investisseurs sur les marchés obligataires...