L'Europe émergente particulièrement exposée à la crise, selon la Coface

  • A
  • A
L'Europe émergente particulièrement exposée à la crise, selon la Coface
Partagez sur :

Elle est d'autant plus exposée au risque d'assèchement du crédit...

"En 2012, la conjonction d'une croissance très affaiblie en Europe et d'un possible assèchement du crédit pourrait affecter de manière sensible le risque de crédit des entreprises", prévient le président de l'assureur-crédit Coface, dans une note publiée ce lundi. Sur l'ensemble de l'année dernière, la Coface a déjà observé une pression renforcée sur les sociétés de la zone euro pour lesquelles les incidents de paiement ont progressé de 28% contre 19% dans l'ensemble du monde. Une situation qui fait dire à l'assureur que "la crise prend un nouveau virage et atteint une dimension systémique globale avec l'entrée en crise de l'Italie"... Les entreprises des pays de l'Europe dite "émergente" seront d'autant plus touchées par cette crise, les banques de l'ouest du Vieux continent réduisant leur soutien à leurs filiales particulièrement exposées à la dette. Or, "un tarissement du crédit européen aurait un impact majeur sur l'activité en Europe émergente, ces économies étant en outre bien souvent caractérisées par un secteur privé très endetté en devises", souligne la Coface. L'assureur estime ainsi que la croissance de l'Europe émergente pourrait être divisée par deux, passant de 4,1% en 2011 à 2% cette année. L'Europe dans son ensemble serait en récession de 0,1%.