L'Euro sur des niveaux bas après la BCE

  • A
  • A
L'Euro sur des niveaux bas après la BCE
Partagez sur :

Les investisseurs ont été déçus par les annonces de la banque centrale européenne...

La pression est remontée d'un cran hier après-midi sur les marchés financiers et sur l'euro après les annonces des banques centrales, en particulier celles de la BCE qui a déçu les investisseurs Déjà en repli la veille, l'euro a creusé ses pertes de plus de 1,2% jeudi après-midi face au dollar, de retour sous la barre des 1,24 dollar entre banques. Ce vendredi matin, la monnaie unique pointe à 1,2385, en direction de ses points bas du début du mois de juin... Un mouvement qui fait donc suite à la baisse des taux annoncée par la BCE, mais surtout à l'absence de nouvelles mesures de soutien à l'économie du vieux continent... La Banque Centrale Européenne a abaissé son principal taux directeur de 25 points de base à 0,75%. Un niveau plancher depuis la création de la monnaie unique. Le taux de facilité de dépôt a également été ajusté de 0,25% à zéro et le taux de prêt marginal de 1,75% à 1,5%. Les investisseurs sont surtout loin d'avoir été rassurés par le mutisme du président de la BCE, Mario Draghi, sur une éventuelle reprise du programme d'achat d'obligations de la banque centrale, qui était très attendue, laissant entendre que celle-ci ne s'y résoudrait désormais qu'en cas "d'absolue nécessité". Mario Draghi n'a pas davantage donné d'indication de l'intention de la BCE de renouveler ses opérations de prêts à trois ans à taux ultra préférentiel (LTRO), qui avaient permis par deux fois de prêter mille milliards d'euros aux banques en décembre et février pour leur permettre de se refinancer. "Nous n'avons pas discuté d'autres mesures non conventionnelles", comme les LTRO, a ainsi expliqué le président de la BCE. "Nous avons toujours dit que ces mesures non conventionnelles étaient temporaires et nous ne voulons pas nous engager sur de futures actions", a-t-il ajouté...