L'Euro se reprend un peu

  • A
  • A
L'Euro se reprend un peu
Partagez sur :

Malgré la décision de la BCE de cesser de fournir des liquidités à certaines banques grecques...

L'Euro reprend quelques couleurs ce matin, à 1,2745$ (+0,2%), malgré l'annonce hier soir par la BCE qu'elle avait cessé de fournir des liquidités à certaines banques grecques... "En attendant la recapitalisation des banques grecques qui sont gravement sous-capitalisées en raison de la récente opération PSI (échange de dette), certaines banques grecques ont été transférées à l'Assistance d'urgence à la liquidité", a déclaré hier soir un responsable de la BCE, confirmant des rumeurs publiées plus tôt par l'agence 'Reuters'. Les noms des établissements concernés ne sont pas divulgués. Ils devront désormais faire appel à la banque centrale de Grèce pour une aide d'urgence. Cette information intervient au moment où le système bancaire grec est de plus en plus fragilisé par des retraits massifs de liquidités de la part des clients des banques : selon les transcriptions des discussions tenues mardi entre le président grec et les leaders des partis politiques, 1,5 milliard d'euros aurait été retirés des banques grecques depuis lundi, au rythme de 700 à 800 millions d'Euros par jour. Hier, face à la tension croissante sur le dossier grec, l'Euro avait chuté en matinée jusqu'à 1,2680$, alors que les marchés soupesaient les conséquences pour l'ensemble de la zone Euro du départ d'un de ses membres... Selon des cambistes, le rebond technique de l'Euro observé depuis hier soir est lié à la perspective d'une troisième vague d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis, qui serait de nature à affaiblir mécaniquement le Dollar... Les Minutes de la dernière réunion de la Fed ont en effet insisté hier sur les conséquences possibles de la crise de l'Euro, qui "continue de présenter un risque important pour l'activité ici et à l'étranger". Dans ces conditions, les marchés estiment que la mise en place d'un programme de type "QE3" est de plus en plus probable dans les prochains mois outre-Atlantique.