L'euro recule après le "mini-sommet" de Strasbourg et la Hongrie

  • A
  • A
L'euro recule après le "mini-sommet" de Strasbourg et la Hongrie
Partagez sur :

Alors que les places américaines étaient fermées hier jeudi pour fêter Thanksgiving aux Etats-Unis, le marché des divises est resté sur la défensive...

Alors que les places américaines étaient fermées hier jeudi pour fêter Thanksgiving aux Etats-Unis, le marché des divises est resté sur la défensive après le mini-sommet européen de Bruxelles qui s'est tenu entre la France, l'Allemagne et l'Italie et qui n'a visiblement pas convaincu les marchés. Les trois dirigeants se sont dit "parfaitement conscients" de la gravité de la situation dans la zone euro et restent donc déterminés "à travailler dans le même sens" pour soutenir la monnaie unique... La France et l'Allemagne feront ainsi dans les "jours à venir" des propositions communes pour modifier les traités européens. Ces pistes seront dévoilées le 9 décembre prochain... Angela Merkel n'a cependant pas modifié sa position d'un pouce sur le rôle de la BCE et s'est opposée une nouvelle fois à la création d'eurobonds. Avant la tenue de ce sommet, elle avait d'ailleurs déclaré mercredi qu'il serait "extraordinairement inapproprié" que Bruxelles émette des émissions obligataires communes.... Du côté des devises, l'euro revient du coup ce matin à 1,3315/$ entre banques après sa tentative de stabilisation hier dans la foulée d'une séance difficile mercredi, suite à une émission de Bunds allemands très délicate. Rappelons que l'Allemagne n'a pu placer que 3,6 MdsE de dette à 10 ans, soit seulement les deux tiers des 6 MdsE prévus, faute de demande de la part des investisseurs rendus prudents par la contagion de la crise de la dette en Europe. Autres soucis pour les marchés, la pression toujours lourde des agences de notation avec cette fois Moody's qui a annoncé jeudi soir avoir abaissé d'un cran la note de crédit de la Hongrie, à "Ba1", dans la catégorie spéculative. Notons que du côté des autres devises, l'appréciation du Yen s'est confirmée ce matin à 77 unités face au dollar, et ce malgré les mauvaises nouvelles financières qui se sont succédées dernièrement au Japon...