L'étiquetage de l'origine de la viande dans les plats préparés validé par le Sénat

  • A
  • A
L'étiquetage de l'origine de la viande dans les plats préparés validé par le Sénat
Partagez sur :

Après le scandale de la viande de cheval

Alors que le scandale de la viande de cheval est encore dans tous les esprits, les Sénateurs ont adopté cette nuit un amendement rendant l'origine des viandes sur l'étiquetage des plats préparés obligatoire. Améliorer la traçabilité "Par l'adoption de cette disposition volontariste, la France est pionnière dans la bataille pour une plus grande traçabilité de l'origine des viandes dans les plats préparés", s'est félicité le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon. La mesure fait partie du projet de loi Consommation actuellement débattu au Sénat. Il fait suite à l'affaire qui a secoué l'Europe en début d'année : la présence de viande de cheval avait été détectée dans des produits censés contenir uniquement du boeuf. Bataille européenne "L'inscription de cet amendement dans la loi Consommation anticipe l'évolution de la réglementation européenne demandée par la France, l'Allemagne et plusieurs autre pays européens", a ajouté Benoît Hamon. La semaine dernière, le commissaire européen à la Santé et à la protection des consommateurs Tonio Borg a fait savoir que la date de remise du rapport relatif à ce dossier a été avancée afin d'être rendu public en octobre plutôt qu'en décembre 2013. Il doit ouvrir rapidement la voie à une nouvelle législation sur le sujet à l'échelle du Vieux continent.