L'Etat prêt à puiser dans les caisses des chambres d'agriculture ?

  • A
  • A
L'Etat prêt à puiser dans les caisses des chambres d'agriculture ?
Partagez sur :

Pour boucler son budget, il pourrait leur ponctionner 100 millions d'euros, selon 'Le Figaro'.

En manque de moyens financiers, l'Etat étudie toutes les pistes possibles pour boucler son budget. Selon 'Le Figaro' du jour, il s'apprêterait même à puiser 100 millions d'euros dans les caisses des 114 chambres d'agriculture de France métropolitaine et des DOM-TOM. La somme serait prélevée sur les réserves provisionnées par ces organismes, au titre de l'exercice 2013, peut-on lire dans les colonnes du quotidien. Selon Guy Vasseur, président de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (Apca) interrogé par le journal, cela concernerait "tous les excédents au-dessus de trois mois de fonds de roulement que les chambres ont comptabilisés au 31 décembre 2013". Ce prélèvement serait prévu pour 2015. Nombreux exemples 'Le Figaro' rappelle que Bercy peut en effet boucler le budget de l'Etat en piochant dans les ressources des organismes publics et parapublics ou en détournant des taxes. Il lui suffit seulement d'insérer un article dans le projet de loi de finances voté en fin d'année. Le mois dernier, Action Logement a ainsi mis en garde le gouvernement contre d'éventuels prélèvements supplémentaires évoqués par la ministre Sylvia Pinel. "Sur la période 2015/2019, cette amputation des ressources d'Action Logement aurait pour effet de réduire la capacité de production de logements des organismes HLM de près de 40.000 logements par an", indiquait l'organisme paritaire.