L'Etat empoche 936 millions d'euros avec les licences 4G

  • A
  • A
L'Etat empoche 936 millions d'euros avec les licences 4G
Partagez sur :

Les trois opérateurs historiques ainsi que le nouvel entrant Free Mobile ont chacun obtenu une fréquence...

Les autorités françaises sont satisfaites de la procédure d'attribution des fréquences qui permettront aux opérateurs mobiles de proposer des services de nouvelle génération (4G). Les trois opérateurs actuels, SRF, Bouygues Telecom et Orange, ainsi que le nouvel entrant, Free Mobile, ont chacun obtenu des fréquences. L'opération a rapporté 936 Millions d'Euros, ce qui dépasse le prix de réserve de 700 ME fixé par l'Etat. Dans le détail, Bouygues Telecom est retenue pour une quantité de fréquences de 15 MHz duplex, après une offre à 228 Millions d'Euros, et une souscription à l'engagement d'accueil des MVNO. Free Mobile obtient 20 MHz duplex, avec une offre à 271 ME et une souscription à l'engagement d'accueil des MVNO. Orange (France Telecom) a proposé 287,12 ME pour 20 MHz Duplex et a souscrit l'engagement d'accueil des MVNO. Enfin SFR a fait une offre à 150 ME et a obtenu 15 MHz duplex, sans avoir souscrit l'engagement d'accueil des MVNO. L'ARCEP délivrera dans les prochaines semaines leurs autorisations d'utilisation de fréquences respectives aux opérateurs lauréats, après détermination du positionnement de ces opérateurs dans la bande 2,6 GHz. Elle examinera pour cela les souhaits de positionnement de chacun d'entre eux, dans l'ordre suivant, correspondant à la note moyenne sur 5 MHz duplex : Bouygues Telecom, Orange France, Free Mobile, et enfin SFR. La procédure dans la bande 2,6 GHz représente la première étape de l'attribution des licences 4G. La seconde étape consiste en la procédure d'attribution de la bande 800 MHz, issue du dividende numérique, pour laquelle la date de dépôt des candidatures est fixée au 15 décembre 2011.