L'Etat demanderait une baisse des salaires des patrons

  • A
  • A
L'Etat demanderait une baisse des salaires des patrons
Partagez sur :

Dans les entreprises dont il est actionnaire minoritaire...

Air France, Renault, Orange, Safran et GDF Suez... Ces entreprises, ou plutôt leurs patrons, seraient dans le viseur de l'Etat français. Selon les informations du 'Figaro', il serait en effet favorable à ce que les entreprises dont il est actionnaire minoritaire baissent de 30% le montant de rémunération des "mandataires sociaux".  "L'Etat a fait savoir qu'il verrait d'un bon oeil, au vu du contexte économique difficile, que les dirigeants fassent un gros effort de modération", écrit le quotidien, citant plusieurs sources concordantes. Recul de 30% ? Le quotidien évoque un recul de 30% des rémunérations des mandataires concernés. "Le chiffre de 30% a été articulé dans les échanges entre plusieurs sociétés et l'Agence des participations de l'�?tat, mais il semble qu'il soit surtout formulé à titre indicatif", tempère néanmoins 'Le Figaro'. Le message est en tous cas sans surprise mal reçu du côté des patrons, qui planchent actuellement sur le pacte de responsabilité, dans un climat tendu avec les partenaires sociaux. Après la taxe à 75% L'un 'entre eux dénonce d'ailleurs dans les colonnes du quotidien une politique "opportunément de bon ton en période électorale, dans la droite ligne de la taxe à 75 % !". Le gouvernement a imposé en 2012 un plafond fixé à 450.000 euros par an aux rémunérations des patrons d'entreprises publiques détenues à plus de 50% par l'Etat.