L'Espagne pourrait officiellement demander l'aide de l'UE d'ici lundi

  • A
  • A
L'Espagne pourrait officiellement demander l'aide de l'UE d'ici lundi
Partagez sur :

Les audits indépendants ont estimé que ses banques pourraient avoir besoin au maximum de 62 milliards d'euros...

Entre 51 et 62 milliards d'euros. C'est le montant dont pourraient avoir besoin les banques espagnoles, d'après les résultats très attendus des audits menés par les cabinets Roland Berger et Oliver Wyman et publiés hier soir par le gouvernement espagnol. Le cabinet américain Oliver Wyman a estimé un besoin de 16 à 25 milliards d'euros dans le scénario de base, et de 51 à 62 milliards dans le cadre d'un scénario extrême. Le cabinet allemand Roland Berger table lui sur un besoin en capitaux de 25,6 milliards dans le scénario de base et de 51,8 milliards dans le cadre d'un scénario extrême. Des montants en tout cas inférieurs aux 100 milliards d'euros que l'Eurogroupe a déjà accepté de verser début juin pour venir en aide au secteur bancaire ibérique. Son président Jean-Claude Junker s'attend à ce que les autorités espagnoles demande officiellement de l'aide d'ici lundi. Ce soutien sera assuré par le fonds de solidarités de l'UE, le FESF qui sera relayé par le MES - mécanisme européen de stabilité - dès cet été. Reste à savoir le montant e l'aide que demandera Madrid.