L'Espagne assure qu'elle tiendra ses objectifs de réduction du déficit

  • A
  • A
L'Espagne assure qu'elle tiendra ses objectifs de réduction du déficit
Partagez sur :

Le gouvernement prévoit de le ramener de 8,5% en 2011 à 5,3% cette année...

Après 100 jours au pouvoir, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a promis lundi que le pays mettrait tout en oeuvre pour respecter ses objectifs de réduction de déficit à 5,3% du PIB cette année et à 3% en 2013 contre 8,5% en 2011. "Les nouvelles dispositions votées vendredi étaient nécessaires pour donner un signal fort à nos partenaires", écrit-il dans un communiqué . Le gouvernement a annoncé des mesures d'économies supérieures à 27 milliards d'euros, dont 15 milliards déjà annoncées en décembre grâce à des hausses d'impôts et des réductions de dépenses. Les efforts demandés aux Espagnols sont d'autant plus importants que le gouvernement précédent de José Luis Zapatero n'a pas respecté son engagement de réduire le déficit à 6% du PIB en 2011, estime Mariano Rajoy. "Nous savons que ces mesures sont douloureuses mais elles sont nécessaires pour corriger les erreurs de l'Etat", déplore-t-il. "Le gouvernement central pourrait atteindre son objectif, mais il y a toujours le risque des régions et du budget de la sécurité sociale", a cependant confié un économiste du groupe de réflexion 'Funcas Angel Laborda' auprès de l'agence Reuters. Les collectivités régionales, représentent en effet près de la moitié du budget des dépenses et doivent réduire leur propre déficit de moitié cette année. Or, compte tenu du peu de détails publiés vendredi sur la façon dont les restrictions au niveau du gouvernement central affecteront les régions - la répartition sera précisée demain devant le parlement - on ne sait toujours pas de quelle façon seront affectées les 17 régions autonomes.