L'entreprise Spanghero autorisée à une reprise partielle de ses activités

  • A
  • A
L'entreprise Spanghero autorisée à une reprise partielle de ses activités
Partagez sur :

Le ministère de l'Agriculture a autorisé la reprise des activités de production de viande hachée, de saucisserie et d'élaboration de plats cuisinés

L'entreprise Spanghero de Castelnaudary, au coeur du scandale de la viande de cheval et dont l'agrément a été retiré la semaine dernière, va pouvoir reprendre ses activités de production de viande hachée, de saucisserie et d'élaboration de plats cuisinés, a fait savoir le ministère de l'Agriculture, ce lundi après-midi. "Les contrôles sanitaires approfondis menés depuis vendredi par les inspecteurs de la Brigade nationale d'enquêtes vétérinaires n'ont en effet révélé aucune non-conformité sur ces activités", précise-t-il. Reprise partielle L'agrément sanitaire pour l'activité "d'entreposage de matières premières congelées" reste en revanche suspendu. "Les investigations se poursuivent (...) Elles ont d'ores et déjà porté sur plus de 80 % des produits détenus au sein de cet entrepôt. Seul un lot contrôlé fait à ce stade l'objet de contrôles sanitaires complémentaires, les autres produits détenus n'ayant pas montré de non-conformité", précise encore le ministère.  300 salariés concernés La suspension de l'agrément décidée la semaine dernière par le gouvernement avait mis au chômage technique environ 300 salariés. Les syndicats réclamaient que les responsables soient mis à l'écart, mais que l'agrément soit redonner à l'entreprise, afin de sauvegarder les emplois. De son côté, la direction qui dément toute implication, accusait le gouvernement d'avoir précipité sa décision, alors que la région est déjà durement touchée par le chômage. "L'enquête des services vétérinaires, même si elle ne porte pas sur ce point, confirme que des estampilles sanitaires ont bien été modifiées", rappelle de son côté le ministère.