L'emploi intérimaire recule en France au mois de novembre

  • A
  • A
L'emploi intérimaire recule en France au mois de novembre
Partagez sur :

Il évolue de manière contrastée selon les secteurs et les catégories socio-professionnelles...

L'emploi intérimaire, indicateur avancé du marché du travail a reculé de 0,6% en novembre (- 4.100), indique Pôle Emploi ce mercredi. Sur un an, il se replie de 2,7% (-17.900) à 643.200 postes, en valeur corrigée des variations saisonnières. Le tertiaire est le secteur le plus touché par le recul de l'emploi intérimaire (-1,5%), plombé par les branches "activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien", "commerce, réparation d'automobiles et de motocycles" et "administrations publiques, enseignement, santé humaine et action sociale" (respectivement -0,8%, -3,5% et -8,5%). Quant à l'industrie, l'intérim se contracte de 0,3%, la branche "fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques-fabrication de machines" enregistrant le plus fort recul du secteur (2%) alors que les activités "industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution" (+2,4%) et "fabrication de matériels de transport" (+1,4%), permettent de "limiter la casse". Enfin, le secteur de la construction enregistre une hausse de 0,2% de son emploi intérimaire. Pôle Emploi souligne que ce sont les employés et ouvriers non qualifiés qui enregistrent une baisse de leurs effectifs intérimaires (-6,4% et -8,2%) alors que les cadres et professions intermédiaires ainsi que les ouvriers qualifiés enregistrent une évolution annuelle positive (+4,6% et +2,1%).