L'emploi intérimaire plonge de plus de 13% en septembre

  • A
  • A
L'emploi intérimaire plonge de plus de 13% en septembre
Partagez sur :

Tous les secteurs d'activité sont concernés, à commencer par le bâtiment et l'industrie.

L'intérim, indicateur avancé du marché de l'emploi s'est replié une nouvelle fois en septembre, d'après les données du baromètre Prisme, réalisé auprès d'entreprises représentant 80% du travail temporaire. Les effectifs auraient ainsi chuté de 13,4% sur le mois. L'érosion de l'intérim se généralise à l'ensemble du territoire Si tous les secteurs sont concernés par l'érosion de l'emploi intérimaire, comme le mois précédent, le commerce est le secteur qui reste le moins touché (-7,9% après -5%), alors que l'industrie et le BTP (-15,4% chacun) demeurent une fois encore, particulièrement affectés. Cette érosion de l'emploi intérimaire se généralise, même si les régions du bassin industriel de l'Est enregistrent les plus importants replis (Alsace : -21,4%, Franche Comté : -21,8%). Au contraire, le Limousin, le Poitou-Charentes et la Champagne Ardennes enregistrent des baisses plus contenues (respectivement (-5,8%, -8,6% et -8,8%). Les ouvriers plus touchés que les employés et cadres... Le recul de l'intérim est toujours plus net du côté des ouvriers (-14,6% pour les effectifs qualifiés, -15,1% pour les effectifs non qualifiés)". Les employés ainsi que les cadres et professions intermédiaires enregistrent des replis moins marqués (respectivement de 8,4% et de 8,8%).