L'emploi intérimaire est reparti en hausse au mois de juin

  • A
  • A
L'emploi intérimaire est reparti en hausse au mois de juin
Partagez sur :

Il a progressé de 0,9% par rapport à mai.

Après avoir reculé de 0,4% en mai, l'intérim est reparti à la hausse au mois de juin (+0,9%, +5.200 postes), a fait savoir Pôle Emploi ce lundi. Sur un an, il affiche une progression de +7%. Sur le mois, l'industrie enregistre la plus forte hausse (+2,5%), en particulier dans la "fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac" (+8,6%), et la "fabrication de matériels de transport" (+5,4%). Repli de l'intérim dans la construction Dans le tertiaire, la progression est limitée à +0,7%, tirée par "le commerce, réparation d'automobiles et de motocycles" (+3,3%) et le "transports et entreposage" (+2,2%), alors que l'emploi intérimaire recule nettement dans les "administrations publiques, enseignement, santé humaine et action sociale" (- 5,7%). Enfin, le secteur de la construction, très affecté par le contexte économique morose, enregistre un repli de l'intérim de 2,6% en juin. Différences régionales Toutes les catégories socioprofessionnelles affichent une hausse de l'emploi intérimaire : +15,4% pour les ouvriers non qualifiés, +9,2% pour les employés et +8,0% pour les cadres et professions intermédiaires. Une exception toutefois, les ouvriers qualifiés dont l'emploi intérimaire recule de 0,3%. Quant aux régions, la Bretagne et Pays de la Loire enregistrent les plus fortes hausses (respectivement +9,0% et +5,9%). A l'inverse, la Basse-Normandie (-2,6%), l'Ile de France (-3,4%) et Midi-Pyrénées (-4,9%) affichent les baisses les plus importantes. Au total, en juin, l'emploi intérimaire progresse dans 12 régions.